De la culture du blâme à la culture positive de l’erreur.

Beaucoup de dirigeants sont convaincus que l’innovation managériale est nécessaire afin d’adapter le management à la complexité des interactions internes et externes de l’entreprise. Pourquoi ne trouve-t-on alors que de rares investissements sur le sujet? La culture du blâme y joue un rôle majeur. Le modèle éducatif français ne permet pas les erreurs: